RUE SAINT MALO à BREST RECOUVRANCE - Mise en sécurité et préservation des ouvrages - Gros travaux - Aménagements - Rénovation - Etudes ...

 

VidéO 2002
"MURMURE D'UNE CULTURE"

Les relevés topographiques pour la modélisation 3D de la Rue Saint Malo et du REFUGE ROYAL détruit par un incendie en 1782 (d'après les plans de Choquet de Lindu au XVIIIème siècle)

 

Consultez le dossier ARCHI-BIO
spécialiste en bio construction
partenaire de VIVRE LA RUE


Télécharger le dossier(version imprimable)

 

 

 

de fin juin 2007 à février 2008
Les gros travaux de maçonnerie : Un travail de Titan !


Clic image pour voir la page

Maxi big-up aux supers maçons Patrick et Daniel !
--------------------------------------------------------------

 

Juilllet 2008 : Chantier européen volontaire avec Makaks Mekaniks-Les Fausses Notes-Vivre La Rue
Construction d'une toiture légère au 7 rue St Malo :

Le nouvel espace couvert est nommé "La Fausse Ô Makaks" et est consacré aux expositions et petites formes théâtrales...

juillet "Recouvrance 2008" " LA FAUSSE AUX MAKAKS"

Ce chantier est stimulé par Gaël Augustin, jeune architecte tout nouvellement diplômé en 2008 (ENSA NANTES) grâce à son mémoire d'étude :
AUTOUR D'UN PLATEAU...Tentative d'étalement d'une situation de projet(s)

--------------------------------------------------------------------

 

Février 2009 :
Construction d'une toiture sur les ruines du 19 rue Saint-Malo
Réfection de la toiture en zinc du 25 rue St Malo, immeuble datant de 1750 !
Sur les recommandations pressentes de l'asso VIVRE LA RUE, la Ville prend enfin en charge des travaux de couverture.

--------------------------------------------------------------------

2011 MÉMOIRE PRÉSENTÉ par Marie-Eve Breton COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAîTRISE EN ÉTUDES URBAINES, UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL :

LE PATRIMOINE DE PROXIMITÉ EN CONTEXTE URBAIN COMME NOUVEL ESPACE D'IDENTIFICATION COLLECTIVE:
LE CAS DE LA RUE SAINT-MALO À BREST

--------------------------------------------------------------------

 

2011 :
Réaménagements du jardin 13 rue St Malo
D'autres projets sont à l'étude chez notre partenaire ARCHI-BIO.
On recherche des financements pour la réalisation de gros travaux en bio-construction. Qu'on se le dise !!!

--------------------------------------------------------------------

  2011 :
VIVRE LA RUE déplore de très gros dégâts occasionnés par la négligence de propriétaires d'immeubles de la rue du Carpon surplombant les arrières des bâtisses de la rue St Malo !!!
page" Nouvelle catastrophe pour la vieille rue Saint-Malo"
--------------------------------------------------------------
  Janvier 2012:
Des travaux de rénovation indispensables sont entrepris au siège de l'association du 17 rue St Malo :
Une petite équipe de bénévoles s'attaque, enfin, au bureau du 1er étage (Abattement de cloison, enduits et peinture des murs et plafond, construction de plans de travail et d'étagères...)
--------------------------------------------------------------------
 

Mai 2012 :
Chantier participatif d'aménagement d'un parcours et de construction co-éco-citoyenne de la SALLE UN:UN
initié par le collectif ETC dans son "Détour de France"

Plus d'infos sur le site du Collectif ETC : http://www.collectifetc.com/la-salle-unun/
et sur le site de l'asso LA MALOÏNE- page RUE SAINT MALO :
http://lamaloine.vivrelarue.net/Rue_St_Malo.htm

La conception ETC et la construction co-éco-citoyenne de la SALLE UN:UN :

 

La salle UN:UN from Collectif Etc on Vimeo.

 

Plus d'infos sur le site du Collectif ETC : http://www.collectifetc.com/la-salle-unun/
et
sur le site de l'asso LA MALOÏNE- page RUE SAINT MALO
http://lamaloine.vivrelarue.net/Rue_St_Malo.htm


--------------------------------------------------------------------

 

Juin 2012 :
Chantier Brest-Québec
(en partenariat avec les compagnons bâtiseurs du Finistère, l'association Vert le Jardin, le BIJ) : Petite maçonnerie, jointoyage, nettoyage, débrousaillage, et ouverture d'un accès des escaliers de la Madeleine au jardin "du Trou".

Quelques éléments en chiffres :
- 12 jeunes (6 français et 6 québécois), deux encadrants techniques
- près de 60 tonnes de terre et de gravas évacuées
- 24 mètres de mur remontés et jointoyés
- 4 semaines de chantier et 13 jours de pluie ...

(Source : https://cbbrest.wordpress.com/2012/07/02/chantier-de-benevoles-rue-saint-malo/)

 

---------------------------------------------------------------------------------------

 

Novembre-Décembre 2012-Janvier 2013 :

Sous l'impulsion de l'association, "Brest Métropôle Océane" finance 3 gros chantiers :

- Octobre-Novembre 2012 : Chantier construction de toitures légères translucides sur les bâtisses 3, 5, 9, 11 pour mettre les bâtisses "hors d'eau" et réfection de la toiture légère existente du 7 rue St Malo construite lors d'un chantier bénévole en 2008

- Novembre-Décembre 2012 : Chantier de réfection des toitures en zinc du siège de l'association VIVRE LA RUE du 17 rue St Malo et de la "maison bleue" 15 rue St Malo.

- Novembre-Décembre 2012 et janvier 2013: Chantier de "mise aux normes" (Ville de Brest) et réaménagements (Vivre La Rue) "au COIN D'LA RUE", espace solidaire alternatif du 10 rue St Malo

Voir les photos dans la galerie photo (ici)
--------------------------------------------------------------------

  Février 2013 :
Réfection d'un mur de soutènement des jardins suspendus à l'arrière des n°19 et 17
-------------------------------------------------------------- 
 

du 8 au 28 juillet 2013 :
Le CHANTIER INTERNATIONAL BENEVOLE,
2 jeunes taïwanais, 2 russes, 2 coréens, 2 turques, 1 tchèque (5 filles et 4 garçons) et des brestois, encadrés par nos voisins LES COMPAGNONS BÂTISSEURS du 45 rue St Malo

"Les Compagnons Bâtisseurs, association de chantiers de bâtiment à caractère social, mènent depuis de nombreuses années des actions concrètes dans le domaine de l’amélioration du logement et de l’habitat.
Ces actions collectives sont basées sur la participation, l’entraide et la solidarité."

Le groupe est généralement composé de jeunes internationaux souhaitant participer activement à une réalisation technique de valorisation du patrimoine tout en découvrant une ville, sa région et ses habitants.
Les jeunes locaux peuvent participer activement au projet car le chantier est ouvert aux bénévoles extérieurs, une participation à la vie en collectivité est possible mais s’organise.
La diversité des nationalités apporte une richesse culturelle propre aux chantiers de jeunes bénévoles et ainsi participe au développement des échanges et rencontres entre personnes issus de milieux totalement différents.

Voir le site des Compagnons Bâtisseurs Bretagne, page Chantiers internationaux de bénévoles :
https://cbbrest.wordpress.com/chantiers-internationaux/

--------------------------------------------------------------------

 

Janvier 2014 :

LE GRAND CHANTIER du nouveau quartier des CAPUCINS impacte le patrimoine historique de la petite RUE ST MALO :

Des experts judiciaires commandités par la Ville de Brest préconisent de "butonner" tous les murs de soutènements à flanc de colline des Capucins par mesure de "sécurisation" afin de déresponsabiliser la communauté urbaine en cas d'effondrements éventuels dûs aux creusements d'excavation gigantesque du futur parking souterrain du plateau des Capucins à quelques dizaines de mètres !
Un kilomètre d'étais obstru dorénavant les terrasses et le parcours passant par la venelle et les jardins qui redeviennent, une nouvelle fois, impratiquables et interdits au public !

Il est important de rappeler que la tâche des volontaires bénévoles amoureux de la rue St Malo avait été très rude pour venir enfin à bout (en mai/juin 2012) des derniers gros blocs de béton, des étais métalliques et grilles condamnant toutes les bâtisses anciennes de la rue, imposés il y a une dizaine d'années, pendant que l'association VIVRE LA RUE et son partenaire ARCHI-BIO bataillaient pour impliquer la ville dans un plan de sauvegarde et de préservation des ouvrages au lieu de condamner les lieux en attendant que tout s'écroule !
Les gros travaux de consolidation de maçonneries pour sauver les bâtisses in-extremis avaient pu être alors réalisés en 2007/2008 par des entreprises commanditées par la ville mais toutes les "sécurisations" devenues inutiles étaient restées en place en entravant l'accès à ces architectures historiques mises en évidence par l'association depuis 1990...(voir la page du collectif ETC pour comprendre la déconvenue de VIVRE LA RUE face à ces nouvelles mesures d'entraves qui défigurent à nouveau les arrières de la rue St Malo et anéantissent les travaux participatifs bénévoles effectués avec fierté en 2012 !)

Images survolées : état des lieux grâce au travail de longue haleine de l'association, passer la souris pour voir l'état des lieux avec les murs butonnés en février 2014

C'est un nouveau coup dur pour la RUE SAINT MALO et VIVRE LA RUE !

Ces saccages expéditifs, sous prétexte de sécurisation des lieux, annihilent des efforts colossaux déployés depuis 1990 pour redonner vie à la rue Saint Malo de manière citoyenne et volontaire !

Cette ténacité a néanmoins permis la « PATRIMONIALISATION D'UN SITE URBAIN PAR UNE ASSOCIATION » (Titre du mémoire de fin d'études d'Adrien Letzelter en Master 2 développement de projets de tourisme culturel 2012).

La RUE SAINT MALO a obtenu, grâce à VIVRE LA RUE, une renommée mondiale pour sa singularité, mais ce combat d'un quart de siècle pour contrer la destruction programmée de cette ruelle pavée authentique des XVIIIème et XIXème siècles, la faire connaître, reconnaître comme patrimoine populaire, la reconstruire, l'aménager, l'entretenir et l'animer reste un engagement éprouvant qu'il faut constamment renouveler !

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues !

-------------------------------------------------------------- 

 

du 7 au 27 juillet 2014 :

CHANTIER INTERNATIONAL jeunes bénévoles,
encadrés par nos voisins LES COMPAGNONS BÂTISSEURS du 45 rue St Malo

---------------------------------------------------------------------------------------

 

Décembre 2014-Janvier 2015 :

VIVRE LA RUE ALERTE pour la sauvegarde du PATRIMOINE POPULAIRE de la RUE SAINT MALO !

C'est ENSEMBLE que l'on a le pouvoir de la préserver et de la faire vivre !

Nouvelle menace sur le patrimoine bâti, populaire, culturel et artistique de la RUE St MALO !
VIVRE LA RUE doit lancer l'alerte pour préserver la plus ancienne rue de Brest en péril !

Un comité de soutien se forme en urgence (1368 signataires en une semaine) pour garantir la pérennité de ce lieu de promenade intemporel et de ces manifestations culturelles aujourd'hui renommés ! Et, la ville de Brest se sent concernée !

Dénouement amiable ! Une grande et belle porte est construite en mars-avril 2015 dans l'angle du mur de la cour de la Madeleine pour préserver la voie pavée piétonne des passages successifs de camions !

De plus, cette ouverture concorde avec l'axe de la prison désaffectée de Pontaniou offrant un nouveau point de vue intéressant sur le pignon nord du bâtiment.

Mais il a encore fallu un mouvement de contestation rapide et massif pour éviter le pire !


...Plus d'info Cliquer ici...

--------------------------------------------------------------

 

juillet 2015 :

Le CHANTIER INTERNATIONAL jeunes bénévoles de l'été, encadrés par LES COMPAGNONS BÂTISSEURS, est annulé, faute de soutien des collectivités ! Le travail formidable entrepris depuis 2012, notamment les nouvelles maçonneries dans le jardin du vieux bar disparu "le trou", restera inachevé ! C'est vraiment dommage !!!

---------------------------------------------------------------------------------------

 

Août 2015 :
CHANTIER PARTICIPATIF !

L'association VVRE LA RUE fait appel au soutien de tou(te)s les sympathisant(e)s de l'emblématique RUE SAINT MALO, celle que l'on nomme désormais "la plus ancienne rue de Brest, témoin vivant de son histoire d'antan" pour un chantier participatif du 10 au 16 août 2015.

La rue pavée accueille, désormais, depuis cet été 2015, près d'une centaine de visiteurs par jour.

L'état de dégradations des menuiseries et du lieu dit "la Belle Tamisier", suite en grande partie aux vandalismes et effractions répétés, nécessite des interventions urgentes.


Rue St Malo et plateau des Capucins-Plan relief Brest 1811

Chacun(e) peut participer à sa manière, soit en étant actif quelques jours ou quelques heures, soit en donnant quelques sous en échange d'une collection de disques anciens, en acquérant quelques mobiliers et objets de style à céder pour la bonne cause, soit en dénichant des matériaux de récupération ça et là ou en démarchant auprès d'entrepreneurs locaux (Bois, portes et fenêtres en bois, chaux, palettes, etc ...), en apportant compétences et idées ... en créant, partageant et diffusant photos, vidéos, peintures, dessins, chansons, mémoires, histoires... qui participent à l'action de communication indispensable à la propagation de l'image attractive de ce petit coin de rue atypique.

Tous dons collectés seront très utiles aux travaux indispensables à réaliser en bio-construction, au plus tôt en cette saison propice, en respectant le cachet ancien de la ruelle pavée, dans une synergie collaborative stimulante, enrichissante, et instructive, et pour apporter une nouvelle dynamique à l'intérêt porté pour le patrimoine populaire commun urbain de ce quartier prioritaire de Recouvrance-Pontaniou-Queliverzan en pleine mutation...

C'est à nous tous, ensemble, d'agir pour la préservation de cette rue populaire chargée d'histoire et d'imaginaire !

Page en cours de construction, ici

 

Août 2015
INCENDIE VOLONTAIRE et DOUBLE CAMBRIOLAGE la nuit même de la fin du chantier volontaire !

Du mobilier urbain installé dans la rue par l'association est brulé dans la nuit à l'intérieur de la bâtisse n°9. Outre le mobilier, le feu calcine les linteaux de cheminées sur 2 niveaux (dont les conduits avaient disparus dans la reconstruction de gros oeuvre maçonnerie des pignons en 2007-2008) ainsi que ceux de la salle UN:UN adjacente.

Les volets reconstruits lors de la semaine précédente dans un chantier participatif, pour sécuriser la fermeture du RDC de la Maison Bleue, et en attente de la pose de système efficace de fermeture le lendemain, ont été forcés et la fenêtre défoncée. Tous les outils de chantier, de l'association et des participants au chantier, sont dérobés !

Le siège de l'association au n°17, violé par effraction par l'arrière du bâtiment, est aussi dévalisé sur 2 étages et des portes et fermetures intérieures, posées par nécessité à cause de précédents cambriolages, fracturés, malgré la présence de la présidente de l'association à l'étage supérieur.

Préjudice énorme en une seule nuit !

La police scientifique a procédé à un relevés d'empreintes sur les lieux qui a permis d'identifier un jeune de 19 ans du quartier, et une partie des outils empruntés a été récupérés, mais pas la totalité des objets volés qu'ont dû se répartir le reste de la bande.

Et il faut encore et encore changer les portes et les fenêtres endommagées ...

et la ville de Brest commandite l'entreprise des Granits Bretons pour réparer les dégâts causés par l'incendie ...

 

Janvier et février 2016
CHANTIER VOLONTAIRE !
Gros remerciements à ceux et celles qui donnent leur énergie et leur temps libre !

Pour protéger les bâtisses anciennes de la rue St Malo ouvertes aux vandalismes et dégradations de plus en plus fréquentes, des portes et fenêtres ont dû être fabriquées avec les moyens du bord.

Les aménagements de la salle UN:UN co-conçus et co-réalisés en 2012 sous la houlette du collectif ETC évoluent :
La passerelle UN:UN de la petite salle de spectacle connait d'importantes transformations en mezzanine, protégés des intempéries et plus confortable par l'accès venelle Saint Malo... On en a profité pour restaurer le jointoiement entre les pierres du mur du fond ...

Nuit du 13 août au 14 août 2016
INCENDIE VOLONTAIRE !

Un incendie volontaire a entièrement ravagé la bâtisses n°5 de la rue Saint Malo, il ne reste plus que les murs !

C'était la seule maison qui n'avait pas été équipé de portes puisqu'elle abritait l'installation de toilettes sêches double pour la commodité des visiteurs de plus en plus nombreux de la rue St Malo. La toiture en polycarbonate et la charpente de la maison construites en 2013, les linteaux de bois changé en 2008 supportant les pierres autour des ouvertures et des cheminées sont anéantis, et les toilettes sêches qui avaient été reconstruites après un précédent incendie volontaire sont réduites en cendres. Le cadre d'un scooter, probablement volé et incendié là dans la nuit, git au milieu des cendres !
Malgré le fait que des suspects aient été remarqués sur les lieux avant et après l'incendie, la police classe l'affaire sans suite...

Du 23 août au 3 septembre 2016
CHANTIER VOLONTAIRE !

Les messages de soutien et de sympathie donne du baume au coeur meurtri de VIVRE LA RUE, qui malgré cette nouvelle déconvenue, doit assurer l'organisation des manifestations artistiques et culturelles de septembre (Les Beaux Dimanches 4 et 11 sept. et les journées européennes du patrimoine des 17 et 18 sept.)

Il faut se relever les manches, récupérer des matériaux et outillages et inciter toutes les bonnes volontés pour donner un coup de main à la fabrication de nouvelles structures pour accueillir, comme il se doit, les visiteurs et spectacteurs dans la plus ancienne rue de Brest ...

Novembre et décembre 2016
La nature éradiquée !

Sous l'ordonnance d'expertise de la ville, l'éradication des végétaux dans toute la rue a encore une fois mis à mal la faune et la flore qui vivaient dans la rue St Malo...
Les passereaux en migration avaient trouvé refuge et nourriture dans les murs végétaux, les chats chassaient, les escargots bavaient, les araignées tissaient, mais tout a été détruit à grands bruits de tronçonneuses et de débrousailleuses ! Et il n'y a pas que les lierres et les buddléias invasifs qui ont été pris pour cible...

En cette période où plus de 150 visiteurs se promènent dans la rue pavés et ses jardins,des camionnettes des maçons ont occupé plusieurs semaines tout le bas de la rue, pour un chantier de déconstruction et reconstruction d'un pan de mur dans le but d'extraire une encombrante racine de buddléias dans le jardin Raymond Novion dont les plantations, les murets et les dallages de pierre, ont encore souffert.

 

...et en 2017
Des réparations prévues suite à l'effondrement subi en décembre 2011, mais à quel prix ?

En décembre 2011, les aménagements d'une terrasse privée de la rue du Carpon s'effondre dans l'arrière cour des 23 et 21 rue Saint-Malo suite à un glissement de terrain. Avec elle, le mur de parpaing qui la soutenait ainsi que l'escalier en ciment de béton attenant s'écroulent, provoquant la chute de pans de murs en pierre faisant parties du patrimoine de la rue.


Photos vue d'en haut 2011 et vue d'en bas 2016

Les travaux de réparation des dégâts causés par l'effondrement de terrain, surplombant le patrimoine de la rue St Malo, ont été évoqués lors d'une réunion entre Vivre La Rue et la mairie de Brest, le 29.11.2016.

Nos inquiétudes sont justifiées.
Difficile de savoir quand le chantier des entreprises commanditées par la ville va commencer, car leur planning n'est pas prévisible.
Les manifestations artistiques organisées par Vivre La Rue sont, elles, déjà programmées en ces lieux.
De nouvelles structures en bois ont été fabriquées en 2016 pour ré-accueillir au mieux les évènements culturels et artistiques dans la rue pavée puisque les temps d'accès au lavoir sont trop restreints et le matériel de l'association qui s'y trouve détruit régulièrement par des vandales de tous âges.
Après de longues transactions, la responsabilité du sinistre de l'effondrement a été partagé entre la ville et la propriétaire du 20-22 rue du Carpon.
Les assurances des deux parties prendront également à charge le coût des travaux de réfection du mur effondré au 21 rue St Malo.
Le maire adjoint de la rive droite annonce que, par souci d'économie, le mur sera reconstruit en béton avec parement en pierres (pour la déco), que la scène construite par Vivre La Rue pour professionnaliser le spectacle vivant dans la rue St Malo en 2006, décorer par des professionnels en 2009-2010, consolider en 2015 lors d'un chantier participatif devra « être foutue en l'air » pour l'accès au chantier. Or, les pans de murs et la dénivellation ne faciliteraient en rien l'accessibilité au chantier et leurs démolitions fragiliseraient tout le mur mitoyen du n°23 admirablement restauré en 2007-2008.

Ce qui signifie, qu'encore une fois, des véhicules et de la pollution sonore à outrance, risquent de compromettre la quiétude de ce lieu chargé d'histoire et le charme des déambulations piétonnes...

Après tous les sinistres de ces dernières années qui amputent la rue Saint Malo de sa substance originelle, ce patrimoine populaire du XVIIIème siècle doit-il subir encore de nouvelles démolitions ?
Qui plus est pour y construire un mur d'apparat en béton en lieu et place du mur en pierre effondré par négligence caractérisée du voisinnage ?

A suivre !

 

A partir du 18 mars jusqu'au 17 mai 2017 (Veille de "BREST LA FEST'YVES" fête de la Bretagne)
EN CHANTIER PARTICIPATIF !

Afin d'accueillir au mieux les manifestations artistiques 2017 dans la rue St Malo, et de se donner l'élan d'un grand renouveau de printemps en réaménageant plusieurs espaces dans toute la ruelle pavée, un appel à volontaires motivés et enthousiastes a porté ses fruits et réunit 32 femmes et hommes de toutes générations qui oeuvrent en synergie communicative pour sublimer l'action de réhabilitation du patrimoine populaire commun de "la plus ancienne rue de Brest Recouvrance" commencée en 1990.

Tout le monde est invité à prendre le relais pour faire aboutir les gros travaux en cours :

-Démontage des structures du lavoir construites en 2011(scène, bar, et ce qu'il reste des mobiliers vandalisés et incendiés cet hiver),

-Reconstruction de l'espace scènique et du bar "chez la Belle Tamisier" qui était condamné pour insalubrité depuis 2010,

-Création d'un jardin d'intérieur en espaliers pour plantes fragiles (Reconstruction du n°7 qui a subit un incendie volontaire ravageur en août 2016 et dont les murs de pierre ont été abominablement taggés en février 2017)

-Aménagement de la venelle Saint Malo qui longe les arrières de la rue Saint Malo, du jardin Raymond Novion aux escaliers de la Madeleine

-Re-création artistique du cloisonnage et porte en bois du Pigeonnier (dit aussi le BôBar) pour éviter les pillages et vandalismes récurents

-Désherbage manuel entre les pavés, nettoyage, aménagements pour l'épanouissement des plantes, ...

-Maçonnerie, menuiserie, charpente, couverture, peinture, ...

-Création d'un nouvel espace pour les enfants, ...

-etc, etc, etc ...

Plus il y aura de participants plein d'idées, plus la récupération de matériaux et de matériel sera généreuse, plus on pourra faire de belles et grandes choses ! Qu'on se le dise !

Les nouvelles du 28 avril 2017 : ça bouge, ça réfléchit, ça construit, ça aménage, ça bricole, ça répare, ça conçoit, ça créé, ça va, ça vient, mais c'est pas encore fini...parce qu'il faut du temps pour bien faire et avec plus ou moins de participants motivés disponibles ! Et il n'est jamais trop tard pour rejoindre l'aventure solidaire !

A suivre !

   
 

 

***

. ASSOCIATION VIVRE LA RUE . 17 rue Saint Malo . 29200 BREST Recouvrance . Tel : 02 98 05 04 40 / 06 83 72 50 62 . asso@vivrelarue.net